Children Of Genos
Derniers sujets
» Suite de mots
par Dialink Mar 11 Oct 2016 - 16:14

» Présentation de Lesteem , agent de " Sabots-luisants "
par Von Lesteemevitch Lun 25 Juil 2016 - 17:13

» POKEMON GO
par Dialink Dim 24 Juil 2016 - 19:57

» Es-tu un Geek ?
par Ziode2 Mar 12 Juil 2016 - 20:03

» Mon voisin du dessous
par Dialink Ven 8 Juil 2016 - 18:44

Nombre de visites
un compteur pour votre site

RapidShare s’en prend aux sites de liens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RapidShare s’en prend aux sites de liens

Message  Dialink le Lun 27 Aoû 2012 - 21:00

Le service a adressé une lettre à l'attention du gouvernement américain et des autorités chargées du respect de la propriété intellectuelle (IPEC). Dans cette missive, RapidShare précise que leur action devrait se concentrer sur les sites qui ne proposent que des liens dirigeant l'internaute vers un moyen de télécharger illégalement du contenu.

RapidShare
RapidShare publie une nouvelle fois un ensemble de recommandations, cette fois en direction des autorités américaines chargées de la protection du droit d'auteur. Dans une lettre repérée par TorrentFreak, le service préconise deux angles d'attaques majeurs afin d'éviter la diffusion illicite de contenus soumis au droit d'auteur.

Le service d'hébergement souhaite tout d'abord que les autorités concentrent leur attention sur « les sites tiers qui facilitent la distribution massive de contenus soumis au copyright en autorisant l'accès à des fichiers ». RapidShare vise clairement les sites et autres blogs qui publient des liens de téléchargement. Ces derniers peuvent ainsi être trouvés via un moteur de recherche, puis les internautes sont redirigés vers le contenu qu'ils désirent.

La seconde mesure est un conseil aux autorités compétentes afin qu'elles collaborent plus intensément avec les sociétés qui proposent des services de stockage Cloud. A ce titre, RapidShare tient à rappeler qu'il fait la promotion des usages légaux et « décourage toute utilisation illégitime de ses services ».

Ce n'est pas la première fois que le service d'hébergement agit de la sorte. Au mois d'avril dernier, RapidShare avait déjà publié un manifeste contre le piratage. Ce dernier document détaillait le comportement que devraient avoir les cyberlockers et recommandait de désactiver le compte d'un utilisateur non seulement lorsqu'il a la preuve de pratiques illégales, mais également quand les ayants-droit ont des raisons suffisantes pour le soupçonner.

La suite sur Clubic.com : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Dialink

Messages : 1215
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 22
Localisation : Sous l'arbre Genos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum